Actualités

Théâtre de rue

 

Alors que le soleil baisse son pavillon, nous approchions de la place du capitole prêt à se jeter sur ces planches en briques rose. La fraîcheur du soir nous surprend comme ce trac qui s’empare de nos corps mais on se jette dans nos personnages, nos textes pour partager ensemble cette phrase. Nous avons joué au Capitole et le voilà lui le Capitole apprivoisé et nous le retrouverons bientôt.

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :